H E L L O !

Si vous aimez la déco, les beaux voyages, les petites adresses à ne pas louper & les trouvailles kids alors youpi, vous êtes au bon endroit !

—-

E N J O Y

Vous pouvez aussi me retrouver par là :

Search

Le chien à taches

Ciao Puglia ! #1

La gastronomie italienne, les villages plein de charme et les plages au sable fin… bienvenue dans les Pouilles ! Ces vacances datent (déjà) de Septembre dernier, on avait une semaine devant nous et une envie folle de soleil & de farniente. Billets d’avion en poche, on a loué une petite Fiat 500 pour se fondre dans le décor, réservé de chouettes endroits pour poser nos bagages et voilà, nous étions prêts à sillonner cette si belle région d’Italie !

Aujourd’hui, je partage avec vous la première moitié de ce voyage, trois journées bien remplies pour en prendre plein les mirettes :-) Et puis, pour accompagner cet article, je n’ai pas su résister à l’envie de vous préparer une nouvelle map illustrée ! Ça vous donnera un aperçu un peu plus clair de notre parcours et j’espère qu’elle vous plaira mais, assez blablaté, place au voyage !

O S T U N I

Premier stop pour nous : Ostuni, la ville blanche. Cet endroit représente exactement ce que nous espérions trouver pendant ces vacances. Du calme, un dédale de ruelles plus jolies les unes que les autres, des petites vieilles qui papotent aux fenêtres, des plantes dans tous les coins… bref, la dolce vita dans toute sa splendeur.

Si nous n’étions pas du genre à avoir la bougeotte, je crois que nous aurions pu nous contenter de rester là 5 jours pour profiter de l’ambiance si particulière qui règne ici. En tout cas, croyez-moi, on a envié tous les petits vieux qui vivent ici et profitent d’un cadre parfait pour une retraite de rêve ! Côté bonnes adresses, je me souviens surtout du Borgo Antico Bistrot, un bar très sympa pour boire un cocktail & grignoter quelques antipastis en profitant de sa terrasse qui offre une superbe vue sur les hauteurs d’Ostuni (le spot parfait pour profiter du coucher de soleil donc !).

M A S S E R I A
P A R C O   D E L L A   G R A V A

Côté logement, si je n’avais qu’une seule adresse à vous conseiller autour d’Ostuni alors ça serait sans hésiter la Masseria Parco della grava. Je ne suis pas peu fière de cette trouvaille faite un peu au hasard sur internet ! Perdue dans les champs d’oliviers, cette Masseria ( grande propriété agricole ) a été notre petit nid rêvé pour ces trois premières nuits. Calme, reposante & dépaysante… tout y était parfait à tel point que je me voyais déjà revenir ici pour célébrer notre mariage haha ! (message très subtil pour l’amoureux si jamais il traîne par ici !)

F A S A N O   &   S A V A L L E T R I

Pour commencer notre seconde journée, on s’est arrêté un peu par hasard à Fasano. Alors oui, c’est beaucoup moins mignon qu’Ostuni mais aussi, beaucoup moins touristique. Du coup c’était drôle de se balader dans les rues et de voir tous les petits vieux étonnés de nous trouver ici ! Ils étaient super curieux, nous posaient plein de questions (moi et mon italien approximatif on s’est débrouillé comme on a pu !) et je me souviens surtout de ces deux dames assises sur le pas de la porte avec qui on a papoté et dont l’une, quand j’ai demandé si je pouvais les prendre en photo, m’a dit « ah oui mais attends, je vais chercher mon dentier ! » haha !

Puis avant de reprendre la route pour Alberobello, on en a profité pour faire un crochet par Savalettri di Fasano pour profiter du bord de mer, se poser sur les rochers et boire une limonade bien fraîche. Je crois vraiment que Septembre est la période idéale pour venir découvrir les Pouilles. Certains spots sont plus que bondés l’été et là on a vraiment eu l’impression d’être quasiment seuls à chaque fois !

A L B E R O B E L L O

Ah…Alberobello… Bon, je ne vais pas vous mentir, ce n’est définitivement pas mon souvenir préféré ! Alors oui, difficile de venir dans les Pouilles sans passer par ici pour découvrir les trullis, ces maisons en pierre blanchie à la chaux et aux toits iconiques mais bon… sachez que vous en croiserez déjà quelques-unes sur la route (et qui sont encore dans leur état d’origine). Ici à Alberobello, j’ai malheureusement un peu eu l’impression d’être à Disney ! Tout était beaucoup trop parfait, trop de monde, trop de boutiques souvenirs, trop d’appareils photos… bref, joli mais trop !

P O L I G N A N O   A   M A R E

Alors pour terminer cette seconde journée sur une meilleure note, on a rejoint Polignano a Mare, on s’est réconforté avec une glace à tomber par terre (chez Caruso) et on s’est baladé le long de la falaise pour profiter des lumières de fin de journée. Le centre historique est aussi très sympa à visiter, un peu dans le même esprit qu’Ostuni (mais toujours à faire en hors saison si possible !). Puis avant de rejoindre notre logement, on a repris la route direction la superbe Masseria Le Carrube dont le restaurant propose un repas dégustation 100% végétarien et 100% gourmand.

C A L A   I N C I N A

2ème réveil en douceur au cœur des Pouilles, le ventre encore bien rempli par notre festin de la veille. Cette fois, direction l’eau bleu azur & transparente de la Cala Incina ! J’ai découvert cette crique bien cachée grâce à l’article de Sabine et c’était l’endroit parfait pour passer la matinée :) Ici, vous ne rencontrerez que quelques locaux qui viennent bronzer, plonger ou pêcher, le tout dans un cadre idyllique. Une pépite à ne pas rater ! (Petit conseil : Pensez à prendre des baskets & pas seulement des tongs pour pouvoir marcher sur les récifs un peu tranchants).

M O N O P O L I

Vers 13h, quand le ventre commençait à beaucoup trop gargouiller, on a repris la route pour rejoindre notre 2éme spot de la journée : la jolie ville de Monopoli. Une fois de plus, le cœur historique aura su nous séduire même si finalement, on a plus profité de la fraîcheur du port qui, lui aussi, est bourré de charme. On a grignoté sur le pouce, bu un café en profitant du calme d’une terrasse bien cachée puis on a flâné là quelques heures avant de rejoindre notre Masseria pour une petite sieste. (Bah oui, on prend vite goût à la dolce vita !). 

Et puis pour terminer en beauté cette 3éme journée, nous sommes retournés à Ostuni pour siroter un cocktail et profiter une dernière fois de notre ville coup de cœur car le lendemain, il sera temps de quitter notre Masseria et de reprendre la route pour découvrir une autre partie des Pouilles ! Et croyez-moi, on en a encore pris plein les mirettes :-)


J’espère que cet article vous aura plu, j’ai hâte d’avoir vos retours
& je vous dis à très vite pour la suite de nos aventures !

Comments

  • 12/07/2018
    reply
    Constance

    Je redécouvre ton blog avec beaucoup de plaisir. Ça faisait super longtemps que je n’étais pas venue et comme, en plus, je pense à visiter les pouilles cet été j’adore vraiment tes articles et photos !
    Je cours lire tout ce que j’ai raté depuis des mois. Bravo pour tout!

  • 13/07/2018
    reply
    Jeremy

    « P*tain ce que c’est beau, p*tain tes photos  » tels sont les mots que j’ai répété dans ma tête tout au long de cet article. C’est tellement bourré de charme ce coin de l’Italie et ton regard sur les détails est juste
    Chapeau l’artiste, j’espère que la poupette en héritera.
    Tchô biloute.

  • 13/07/2018
    reply
    J'ai écrit

    Alors que je pars dans deux semaines en Toscane, avec ton article j’ai envie d’échanger mes billets d’avion pour les Pouilles (et alors que j’écris ce message, je croise des italiens dans les rues parisiennes qui commencent à se désertifier), mais ce sera une prochaine fois et je suis sûre que la Toscane sera très chouette. J’ai hâte!
    Tu es une vraie inspiration en matière de photographie en tout cas et c’est chouette d’avoir envie de progresser, d’essayer des choses en voyant tes photos. Bises Anne :)

  • 13/07/2018
    reply
    Nathalie

    Tes photos sont sublimes et donnent l’envie irrépressible de se retrouver là-bas. On a l’impression, l’espace d’un instant, de sentir cette lumière italienne et d’être au coeur de ces villages des Pouilles. . J’ai hâte de lire la suite! Et bravo pour cette carte!

  • 13/07/2018
    reply
    Christine

    Un coin d’Italie que je ne connais pas mais qui est sur ma liste et que ton billet me donne encore plus envie de découvrir. J’aime beaucoup tes photos et la cohérence de leur traitement. Et comme j’aimerais savoir faire des cartes comme la tienne. Tu nous ferais pas un petit tuto par hasard ;-)?

  • 13/07/2018
    reply
    Anju

    Nous y étions fin mai, temps superbe, petits villages tous plus beaux les uns que les autres..tes photos me replongent dans ce pays que j’aime tant, alors merci!

  • 13/07/2018
    reply
    Laëtitia

    Whaou TES PHOTOS *_* Elles rendent parfaitement justice à la beauté du sud de l’Italie ! Je n’ai été qu’une seule fois dans les Pouilles il y a très longtemps et ton article me donne envie d’y aller l’année prochaine – je profite toujours de l’été dans ma famille pour visiter une autre région de l’Italie, je vais y emmener Matthieu :D J’ai bien ri avec l’histoire du dentier haha !

  • 13/07/2018
    reply
    Eva

    Je ne connaissais pas du tout ce coins, mais ton article me donne envie d’y être et de quitter un peu la ville pour quelques jours. Je note cette destination en tout cas, c’est vraiment superbe et a l’air très reposant !
    A bientôt :)

  • 13/07/2018
    reply
    Christine

    Je dévore toujours autant tes articles et celui-ci ne déroge pas à la règle !!!
    De belles photos, de beaux endroits, ça fait rêver.
    Dommage que tu te fasses un peu plus rare ces temps-ci…

  • 13/07/2018
    reply
    D'encre et de sel

    Les Pouilles c’est à tomber par terre…

  • 13/07/2018
    reply
    Estelle

    J’attendais ce billet avec impatience… Quel bonheur de plonger au coeur des Pouilles tout en étant derrière mon ordinateur au travail…
    Lors de mon Erasmus à Florence j’ai rencontré un italien, c’est devenu mon amoureux et il m’a suivie à Bordeaux. Et chaque été, nous passons une dizaine de jours chez lui; à Martina Franca; et nous nous baladons dans les villes que tu nous présentes ici. Hâte de lire la suite de cet article!
    Merci pour cette jolie dose de Dolce Vita !

  • 13/07/2018
    reply
    mllecoton

    Quel joli article encore une fois, ça donne envie d’y aller du coup !! Je montre ça de suite au chéri ;)

  • 13/07/2018
    reply
    Margot

    Hannnn ça me donne tellement envie d’aller en Italie…. Et l’anecdote du dentier m’a beaucoup fait rire!!!

  • 17/07/2018
    reply
    Florence

    Super article et magnifiques photos comme toujours ! Je suis Fan !

  • 18/07/2018
    reply
    Noémie

    Je me régale encore de tes photos, vivement la partie suivante du voyage. Nous avons très envie de découvrir cette partie-là de l’Italie, mais j’ai un peu peur de me retrouver au milieu des touristes (j’ai l’impression que c’est la destination à la mode!), tu me rassures car septembre est souvent le moment de nos vacances d’été. Dans quelle ville avez-vous atterri? Á programmer pour l’année prochaine! Cette année c’est la Provence en road trip.

  • 22/07/2018
    reply
    Michelleicious

    Je connaissais pas du tout ce coin de l’Italie, mais tu m’as vraiment donné envie d’y aller. J’ai déjà adoré mon voyage en Toscane il y a deux ans et j’ai cru que c’était le plus beau endroit de l’Italie mais apparemment il y en a plusieurs et maintenant j’ai vraiment envie d’y retourner. Merci pour cet article! :)
    – Michelle

  • 22/07/2018
    reply
    Lolli

    Magnifique article qui donne envie de s’aventurer dans ces petites rues de villages

  • 29/07/2018
    reply
    EmmaxGranger

    Hello !! Mon dieu magnifique article ! Ça ne donne qu’une envie : y être !

    Des bisous :)

    http://www.emmaxgranger.com

  • 12/08/2018
    reply
    Vai en vadrouille

    Je ne sais plus comment j’ai découvert les Pouilles, mais j’en suis tombée amoureuse immédiatement. Et comme tu le dis, j’avais les images d’Alberobello en tête.
    Je découvre avec toi une région bien plus belle que ce que j’imaginais. Tu te doutes bien que l’excitation est à son comble pendant toute la lecture de ton article, et que je réfléchis désormais à quel moment je pourrai y aller ;)
    D’ailleurs, même si j’aime absolument toutes tes photos, celle que je préfère, étonnamment, c’est la première de Fasano avec son mur d’un rouge magnifique. Et l’histoire des mamies m’a fait rire :)
    Bref, merci de nous faire rêver une nouvelle fois (et je rêve d’aller dans la même masseira, j’avais déjà été subjuguée lorsque tu avais partagée les photos sur Instagram !)

  • 21/08/2018
    reply
    Alice

    Aaah, je prends enfin le temps de me plonger dans votre voyage dans les Pouilles ! Je me suis laissée embarquer à vos côtés dans les petites ruelles et au bord de l’eau, ça fait du bien ce petit voyage sans bouger de mon bureau. Ces tons blancs, bleus et dorés donnent vraiment envie de découvrir ce coin d’Italie ! Vos photos sont vraiment belles, et celles avec la lumière de fin de journée à Polignano a Mare sont particulièrement envoûtantes !
    PS : moi aussi je veux bien aller fêter votre mariage là-bas !!

  • 18/04/2019
    reply
    rouquayrol

    Bonjour. Je m’apprete à partir dans les pouilles alors votre merveilleux blog m’inspire énormement, ainsi que vos photos plus que magnifiques ! j’adore entre autres la photo de la facade rouge; vous l’avez prise à fasano vraisemblablement ? merci pour votre retour. et merci pour toutes ces precieuses infos…

  • 03/11/2019
    reply
    Maïlys LD

    Je crois que je vais songer à organiser notre prochain voyage. Mon chéri veut aller en Écosse en mai, mais je pense lui proposer Les Pouilles pour septembre/octobre alors ! Nous avions découvert la Grèce début octobre 2017, hors saison, c’était juste tellement parfait que les destinations aux températures encore douces à cette période me donne énormément envie.

Leave a Comment